Comment débosseler une voiture ?

Quelle que soit l’ampleur des dégâts sur votre carrosserie, c’est toujours possible de lui redonner sa forme initiale car cela assure à votre véhicule son élégance. Mais il convient de préciser qu’il existe plusieurs types de débosselages. En continuant à lire ce document, vous aurez une connaissance parfaite sur les différentes étapes de débosselage de votre voiture de même que plusieurs autres techniques de débosselage.

Le débosselage étape par étape

En ayant en votre possession un kit de réparation, vous pouvez redresser parfaitement la tôle bosselée de votre carrossier. Mais il convient de préciser que cette pratique nécessite le suivi d’une procédure idéale. Voici donc les étapes de la procédure de débosselage sans peinture.
Évaluation de l’ampleur des dégâts : avant de commencer tout débosselage, il est d’une importance capitale de faire une évaluation afin de s’assurer qu’il est bien possible de se lancer dans un débosselage sans peinture. Car, il y a certaines bosses qui ne touchent pas la peinture, mais déforment seulement la tôle. Lorsque vous vous retrouvez face à cette situation, il est recommandé de faire recours au DSP. Il faut rappeler que cette méthode n’est pas coûteuse, de plus elle est très rapide à réaliser.

Le débosselage avec un kit de carrosserie : à cette étape, vous devez vous équiper d’un kit de carrosserie. Il contiendra précisément plusieurs éléments d’embouts de différentes tailles. Pour commencer, il est recommandé de faire le choix d’un embout, en se conformant à l’ampleur de l’impact évalué précédemment. Ensuite, mettez de la colle sur l’embout adapté à l’aide d’un pistolet de colle.

Il faut maintenant placer l’embout au niveau du creux et laisser la sécher. Une fois séchée, posez une poignée sur l’embout tout en tirant de façon progressive la tôle vers l’extérieur. Il faut préciser qu’avec cette opération, votre tôle sera remise en place. De même, elle ne laisse aucune trace à part les résidus de colle.

La rectification des points hauts : après l’opération précédente, il ne faut pas attendre que votre tôle reprenne automatiquement la forme d’origine. Puisqu’il y a certaines arêtes qui seront débordées un peu plus haut que prévu. Voilà pourquoi il est recommandé de les marteler tout doucement jusqu’à l’estompement de la bosse. Par ailleurs, afin de préserver la peinture de votre carrosserie, il est recommandé de recouvrir avec un chiffon une plaque métallique. Placez-le donc par déçu de la bosse avant de commencer à marteler.

Autres techniques de débosselage

Plusieurs autres techniques sont efficaces pour débosseler les bosses de votre carrosserie. Parmi ces techniques, il y en a celle de la ventouse. Elle consiste en général à appliquer la ventouse sur la partie foncée de la tôle. Ensuite il faut tirer vers l’extérieur pour la remise en place de la tôle. Si l’opération n’est pas satisfaisante, il est recommandé de réitérer cette dernière jusqu’à ce qu’elle le soit. Par ailleurs, vous avez également la possibilité de faire recours au débosselage classique. Mais il convient de préciser qu’après l’opération, vous devez apporter une retouche de peinture. Car cette technique abîme un tout petit peu la peinture de votre carrosserie.